2030359
visites

Actualités
Conditions

Annoncer un rdv

Articles
Historique
Totems
Codes

Ecrire un article

Aminours
Avignon Bear's Day
Bears de l'Est
Bears et Compagnie
GrrrizzLyon
Grrrnoble Bear Association

Modifier un club
l'Ours de A à Z

Vous avez article à nous soumettre ? Cliquez ici.

Beautiful Film*

Avez-vous un objet, quel qu’il soit, anodin aux yeux du monde, mais qui vous rend la vie plus douce ? Un de ces petits bibelots, un livre, une photo, un truc auquel vous tenez et que la majorité des gens, s’ils passaient devant se demanderaient ce que vous faites avec un truc pareil chez vous, mais guère plus d’une seconde… un petit machin sans importance qui vous fait briller le soleil un peu plus fort, pendant une heure ou une journée ? Vous fait dire que finalement la vie n’est pas si mal ?

Non ?

Peut être pourrais-je alors vous recommander un de ces objets.
Il s’agit d’un DVD. Un simple disque de plastique de 12 cm de diamètre, sur lequel est gravé le film BEAUTIFUL THING.

Réalisé par Hettie Mc Donald en 1996, sur un scénario de Jonathan Harvey (d’après sa propre pièce de théatre), Beautiful Thing est une de ces petites perles cinématographiques que savent produire nos amis Anglais.
Pas une pierre précieuse digne d’être sertie sur la couronne d’Angleterre, non, juste un bout de verroterie dont vous ne pourrez plus vous séparer.

L’histoire ? Dans la banlieue de Londres, dans le quartier Thamesmead, la vie de deux garçons et une fille qui attaquent sérieusement leur période « ado » (phase « torturé ») dans une cité de béton.
Jamie, souffre douleur de ses camarades de classe car peut être pas assez macho, Ste, qui sert souvent de Punching Ball à son frère et à son père, et Leah, qui s’évade dans un univers musical terriblement 70’s et pour qui Madonna n’est qu’une « salope »… Alors que Sandra, la mère de Jamie se démène sur le plan professionnel (un vrai bull dog !) tout en restant une mère présente, elle héberge chez elle de plus en plus souvent Ste.
Partageant la même chambre (et le même lit ; On a pas de quoi s’offrir une chambre d’ami quand on est serveuse dans un pub), l’amitié qui lie Jamie et Ste va devenir plus ambiguë et vite se transformer en amour naïf et terriblement sincère.
Comment dire au monde qui vous juge qu’il aille se faire voir, sans devenir amer ou violent ? Comment être soi même quand on devient une cible potentielle pour des hordes de crétins? Jamie et Ste trouveront une réponse bien à eux au son des « Mama’s and the Papa’s ».

Avec l’aide de jeunes acteurs, Hettie Mc Donald (dont c’était le premier film), a réussi une œuvre qui touche au plus profond le cœur des gens, dans lequel beaucoup de monde peut se reconnaître.
Une histoire naïve et belle comme une journée de printemps, maladroit, comme tout ce que l’on fait pour la première fois dans son adolescence.
Un grand impact lors de sa sortie en salle, surtout en Angleterre, il a fait prendre conscience à beaucoup de gens que l’amour est avant tout un sentiment, et que si sa manifestation peut prendre plusieurs formes…. Et alors ?

Un film apaisant, optimiste, naïf et sincère, bref , un de ces petits objets qui vous font briller le soleil un peu plus fort… pour une heure ou une journée…

Commentaire écrit par Koolbear (20/11/2004)

Références :

Beautiful Thing - Diaphana edition video/ Antiprod - Disponible à peu près partout
www.beautiful-thing.com

*Beautiful Film est le titre du documentaire en Bonus a propos du film.

Page précédente 

Canal de Chat
Aide et règles
Télécharger

Bars
Restaurants
Hébergement
Discothèques
Saunas
Commerces
Autres

Signaler un lieu

Sites français
Pages persos
Bear art
Etablissements
Sites étrangers
Sites adultes
Commerciaux
Généralistes
Mais encore

Déposer un lien